Skip to main content

De plus en plus conscients de l’importance de la durabilité et de la responsabilité écologique, entreprises et individus sont appelés à agir pour minimiser leur impact environnemental. Les consommateurs, exigent désormais des marques qu’elles prennent des mesures éthiques et responsables afin de répondre à ces préoccupations environnementales.

Dans ce contexte, il est devenu essentiel de considérer les contenus de communication dans leur ensemble, en les intégrant à une stratégie globale et responsable.

Cet article explore l’écoconception des messages pour les entreprises qui souhaitent renforcer leur image de marque, en s’engageant dans une démarche éthique et respectueuse de l’environnement avec un message pertinent et efficace.

L’emailing, un canal de communication important pour les entreprises françaises

Bien que les nouveaux médias numériques se multiplient et gagnent en popularité, l’emailing reste l’un des canaux de marketing direct les plus efficaces et les plus rentables pour les entreprises en France.

On compte pas moins de 42.2 millions d’utilisateurs en 2021 dans l’hexagone, soit 60 % de la population totale¹.

Selon une étude de la FEVAD (Fédération du e-commerce et de la vente à distance) réalisée en 2020, l’emailing est le canal de communication préféré des consommateurs pour recevoir des offres promotionnelles et des informations sur les produits. Selon les dernières stats emailing du SNCD (organisation représentative de la Data Marketing Industrie), 4 personnes sur 10 se rendent en magasin ou réalisent un achat suite à la réception d’un email commercial et 85 % d’entre eux conservent un mail jugé intéressant².

Il est souvent utilisé pour des campagnes de marketing personnalisées et segmentées, ce qui permet en plus d’augmenter l’engagement des clients et les taux de conversion.

L’email reste un canal de communication important pour les entreprises en France et devrait avoir de beaux jours devant lui. Cependant, il reste important de s’adapter aux nouvelles tendances et aux préférences des consommateurs pour optimiser l’efficacité de cette stratégie de marketing.

Les enjeux de l'éco-conception des messages

L'importance de l'éco-conception dans votre communication

L’éco-conception d’un emailing consiste à adopter une approche globale et continue pour réduire l’empreinte écologique de vos campagnes. L’objectif est de limiter les impacts environnementaux de la communication digitale, tout en améliorant l’expérience utilisateur de vos contacts. Elle peut également contribuer à renforcer l’image de marque de votre entreprise en montrant votre engagement en faveur de l’environnement. Focus sur les mécaniques et approches à votre portée pour déployer des opérations e-mails qui allient conception durable, attractivité et pertinence.

Le chiffre à retenir : l’envoi d’un seul e-mail basique génère environ 4g de CO² et le conserver ensuite pendant 1 an dans sa messagerie génère 10g de CO² environ. Il peut aller jusqu’à 50g de CO² avec une pièce jointe (soit 7 bouilloires allumées en même temps !)³.

1 : https://digitiz.fr/blog/statistiques-email-marketing/

2 : https://www.oberlo.fr/blog/statistiques-email-marketing

3 : https://blog.digitaleo.fr/eco-conception-des-emails

L'éco-conception, quésaco ?
bonnes pratiques emailing

Les bonnes pratiques pour l'éco-conception des messages

La communication digitale a un impact environnemental non négligeable, notamment en termes de consommation d’énergie, d’utilisation de matières premières et de production de déchets. L’éco-conception permet de limiter ces impacts en réduisant la taille et le poids des fichiers, en limitant l’utilisation de la vidéo, en privilégiant le texte aux images, en optimisant la délivrabilité des messages, etc.

Étape 1 : La conception de votre emailing

Optez pour un design sobre et épuré : Évitez les animations et les effets superflus qui alourdissent les fichiers et consomment de l’énergie. Un design minimaliste permettra à vos messages de se charger plus rapidement et de s’afficher correctement sur tous les supports.

Limitez la taille et le poids de vos fichiers : L’envoi d’un email contenant des fichiers trop lourds peut entraîner des temps de chargement plus longs et une augmentation de l’empreinte carbone. Pensez à compresser vos images et à éviter les vidéos lourdes.

En utilisant des outils de mesure de l’empreinte carbone de vos messages, vous pourrez identifier les éléments qui pèsent le plus lourd dans vos campagnes et ainsi agir pour les optimiser.

Privilégiez le texte aux images : Les images représentent en moyenne 44% du poids d’une page web en 20225. Limitez leur utilisation ou remplacez-les par du texte lorsque cela est possible. Si vous utilisez des images, privilégiez des formats compressés et des couleurs responsables (noir et blanc…).

Jouez la carte de l’ultra-personnalisation : La personnalisation des messages peut être un atout majeur pour améliorer l’expérience utilisateur, mais elle peut également alourdir vos messages et avoir un impact environnemental non négligeable.

Réfléchissez à des données pertinentes et essentielles, respectez la vie privée de vos contacts et offrez leur une option de désinscription facile. Le contenu est la chose la plus importante que vous puissiez créer. Il doit être personnalisé et exclusif à l’envoi d’emailing de VOTRE marque/entreprise.

Le chiffre à retenir : Les emails affichant un objet personnalisé génèrent un taux d’ouverture plus élevé de 50%5.

Étape 2 : L’envoi de votre campagne

Détectez les adresses mail incorrectes et les doublons : Les bases de données e-mails contiennent fréquemment plus 30% de contacts non réactifs et donc, inutiles6 . Votre objectif est de réduire le nombre d’emails envoyés inutilement, en supprimant les emails invalides, en corrigeant les adresses mails mal saisies et en enlevant les doublons de votre liste de contacts d’emailing. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez opter pour un outil de vérification d’emails tels que Captain Verify, Klemail ou encore ZeroBounce.

Segmentez votre liste de diffusion : En fonction des centres d’intérêt de vos contacts pour leur envoyer des messages pertinents et éviter les envois inutiles.

Optimisez la fréquence de vos envois : Envoyer trop de mails peut surcharger les serveurs et consommer plus d’énergie. Il est donc important de réduire le nombre d’envois superflus et de planifier ces envois à des moments de faible affluence.

4: Etude : Marketing positif : Comment allier réduction de l’impact carbone avec performance e-mail ? Février 2023 – DOLIST

5: https://www.marketingdive.com/news/study-personalized-email-subject-lines-increase-open-rates-by50/504714/

6: Etude : Marketing positif : Comment allier réduction de l’impact carbone avec performance e-mail ? Février 2023 – DOLIST

Étape 3 : Analyser et ajuster

Utilisez des outils pour mesurer l’empreinte carbone de vos messages : Des outils existent pour vous permettre d’identifier les éléments les plus gourmands en énergie et de prendre des mesures pour réduire l’impact environnemental de vos campagnes.

Faites le point sur la réaction de vos contacts : Analysez les contacts qui continuent de réagir et ceux qui ne sont plus actifs ou plus réceptifs à vos envois, mettez à jour votre base de données.

Bon à savoir :

Dans une campagne emailing, plusieurs indicateurs (KPI) vous permettent d’évaluer l’efficacité de la campagne et ajuster les stratégies futures :

• Taux d’ouverture

Le nombre de contacts qui, après réception dans leur boîte email, ouvrent l’email.

Taux d’ouverture = (nombre d’ouverture / nombre d’emails envoyés) *100

• Taux de clic

La part de vos contacts qui ouvrent et cliquent sur un lien présent dans l’email envoyé.

Taux de clic = (nombre de clic / nombre d’emails envoyés) *100

• Taux de désinscription

Nombre des contacts qui se désabonnent des campagnes d’emailing ou newsletter de la marque suite à la réception d’un email de ce type.

Taux de désinscription = (nombre de désinscriptions / nombre d’emails envoyés) *100

• Taux de conversion

Selon l’objectif de votre campagne, c’est le nombre d’actions réalisées diviser par le nombre total de visiteurs de votre site web.

Taux de conversion = (nombre d’actions / nombre de visiteurs réels) *100

Les limites et les défis de l'éco-conception des messages

Contraintes techniques et créatives : L’éco-conception des messages peut s’avérer plus complexe techniquement et créativement que la communication traditionnelle. Votre message doit être clair, pertinent et persuasif, tout en respectant les contraintes techniques liées à la durabilité et à la responsabilité environnementale.

Sensibilisation des équipes internes : La mise en place d’une communication digitale éco-responsable nécessite une sensibilisation des équipes internes de l’entreprise. Ces dernières doivent être formées pour comprendre les enjeux environnementaux et pour intégrer ces aspects dans leurs pratiques professionnelles.

Conclusion

Pour adopter une communication digitale éco-responsable, vous devez :

– Intégrer les enjeux environnementaux dans votre stratégie de communication ;

– Favoriser la transparence et la clarté de vos messages ;

– Utiliser des médias durables et responsables ;

– Sensibiliser vos équipes internes et former vos collaborateurs ;

– Évaluer régulièrement votre impact environnemental et votre performance.

Les perspectives d’avenir pour une communication digitale responsable, durable et personnalisée sont prometteuses. Les avancées technologiques permettent aux entreprises de mieux cibler leur public et de proposer des offres plus personnalisées, tout en adoptant des pratiques éco-responsables. Le défi de demain ? Concilier ces deux objectifs et de développer des stratégies toujours plus durables, éthiques et performantes.

Close Menu